Etablissements Dreau, Arlette Banos

M. Maurice DREAU était route de Richelieu et M. George DREAU, au Piétard.

Les Ets Georges DREAU furent un des plus grands établissements de la région. Ils étaient très bien équipés et ils ont employé jusqu’à 25 personnes dans l’usine à l’époque la plus florissante, c’est-à-dire avant la dernière guerre.

Quand il y avait de gros arrivages, les employés travaillaient même la nuit jusqu’à une heure du matin. Mme RABEAU, une ancienne employée (décédée depuis), des Ets DREAU a raconté que dans les années 1930, M. DREAU était allé jusqu’en Pologne chercher des oies blanches. Les oies étaient surtout achetées sur les marchés de la région et chargées sur des voitures à cheval ou des camions étaient amenées à leur destination finale.

Elles étaient déchargées et mises dans une vaste cour garnie de paille. On les détachait pour qu’elles puissent détendre leurs membres engourdis depuis le matin par les liens et par leur immobilité dans les paniers pendant leur transport. Elles passaient généralement la nuit à se détendre avant d’être sacrifiées dès le lendemain matin.

 

La suite de l’article : Arlette Banos, Etablissements Dreau