Archives de catégorie : n°10, Fêtes et jeux dans le Châtelleraudais du XVIIIe siècle à 1960

Les bals, Geneviève Millet

Ils étaient nombreux les jeunes ne disposant pas de moyen de  déplacement comme de nos jours, ils pouvaient ainsi se rencontrer et s’amuser. Chaque commune, chaque quartier avait son assemblée à date fixée, immuable, permettant aux danseurs mais également aux … Continuer la lecture

Publié dans 2005, n°10, Fêtes et jeux dans le Châtelleraudais du XVIIIe siècle à 1960, REVUE D'HISTOIRE DU PAYS CHATELLERAUDAIS | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Geneviève Millet, La Fête nationale

Aujourd’hui, le 14 juillet est la fête nationale, célébrée chaque année par toutes les communes de France. Le 14 juillet nous renvoie à 1789 et à la prise de la Bastille, à 1790 et à la fête de la Fédération. … Continuer la lecture

Publié dans 2005, n°10, Fêtes et jeux dans le Châtelleraudais du XVIIIe siècle à 1960, REVUE D'HISTOIRE DU PAYS CHATELLERAUDAIS | Marqué avec | Laisser un commentaire

Usseau, quelques fêtes du passé, Clairette Gautier,

La Saint Blaise Célébrée chaque année dans le village, en janvier ou février, mois d’hiver pendant lesquels les travaux des champs connaissent un ralenti, la Saint Blaise est avant tout la fête des laboureurs, des paysans. Cette fête, la plus … Continuer la lecture

Publié dans 2005, n°10, Fêtes et jeux dans le Châtelleraudais du XVIIIe siècle à 1960, REVUE D'HISTOIRE DU PAYS CHATELLERAUDAIS | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les fêtes d’aviation à Châtellerault, Geneviève Millet

Un vieux rêve de l’homme : voler Depuis Icare, l’homme rêve de s’envoler comme les oiseaux et de regarder le monde d’en haut. En 1783, Pilâtre de Rozier s’élève en ballon au nord-ouest de Paris et atterrit au sud de la … Continuer la lecture

Publié dans 2005, n°10, Fêtes et jeux dans le Châtelleraudais du XVIIIe siècle à 1960, REVUE D'HISTOIRE DU PAYS CHATELLERAUDAIS | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les Sociétés musicales châtelleraudaises dans les fêtes, Lucienne Guais

Constatons l’omniprésence de la musique dans les fêtes les plus diverses, car elle sait parfaitement exprimer joie, émotion, délire collectif tout comme respect et tristesse, suivant les circonstances. « La musique possède la puissance de contagion susceptible d’ébranler les masses. » selon … Continuer la lecture

Publié dans 2005, n°10, Fêtes et jeux dans le Châtelleraudais du XVIIIe siècle à 1960, REVUE D'HISTOIRE DU PAYS CHATELLERAUDAIS | Marqué avec , , | Laisser un commentaire