Bains-douches et bateaux-lavoirs à Châtellerault, 1830-1930, Geneviève Millet

Le XIXe siècle est celui de la prise de conscience collective de la salubrité publique et des principes élémentaires d’hygiène. En France, mais également dans les pays européens voisins l’hygiène publique s’installe. Le mouvement hygiéniste prend naissance dans l’Angleterre industrielle du XIXe siècle, Paris s’en empare, puis après quelques décennies il s’infiltre en province. Dans notre département, l’implantation des bains publics et lavoirs a lieu d’abord au chef-lieu, Poitiers, puis dans notre sous-préfecture, avec un nouveau décalage dans le temps et des conditions spécifiques, Châtellerault étant un port.

 

La suite de l’article : Geneviève Millet, Bains-douches et bateaux-lavoirs à Châtellerault, 1830-1930

A propos admin

Association fondée en 1999, le C. C. H. A. vise à la découverte, la sauvegarde et la promotion du patrimoine documentaire du Pays châtelleraudais.
Ce contenu a été publié dans 2004, n°8, Conférences du CCHA 2003, 2004, REVUE ET AUTRES PUBLICATIONS, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire