C.C.H.A

Centre Châtelleraudais d'Histoire et d'Archives

Association fondée en 1999, le C. C. H. A. a pour but de découvrir, protéger, exploiter et mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du pays châtelleraudais par les recherches en archives et de témoignages.

Louisbourg,un passé commun oublié (1717-1758), Anthony Belin

A-LES ACADIENS ET LA FONDATION DE  LOUISBOURG (1717-1758)

Les exilés de PORT ROYAL

Le roi d’Espagne Charles II mourut en 1700. Il désigna son petit neveu, petit-fils de Louis XIV et dauphin de France comme successeur. Cette succession ne fut pas du goût de l’empereur d’Autriche, gendre de Charles II par son premier mariage avec la fille unique du roi espagnol. L’Empereur revendiqua le trône espagnol pour son fils cadet, issu de son troisième mariage avec Eléonore de Palatinat-Neubourg. Ainsi débuta la guerre de Succession d’Espagne (1701-1714) opposant les Franco-Espagnols aux Anglo-Austro-Hollandais. Le conflit opposa surtout les Anglais aux Français. Les traités d’Utrecht, entre l’Angleterre et la France, en 1713, firent perdre à la France Terre-Neuve (à l’exception d’un droit de pêche dans ses alentours) où se trouvait Plaisance et l’Acadie orientale (actuels Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse) . Les habitants de Plaisance durent donc s’exiler et furent rapatriés à Saint-Pierre, en attendant de s’établir ailleurs, dans les colonies françaises. Les Anglais contrôlèrent ainsi l’entrée du golfe du Saint-Laurent, à l’exception de l’Ile Royale. Cette île se retrouva ainsi au cœur de la rivalité anglo-française et la construction d’une forteresse sur cette île devint donc primordiale.

 

La suite de l’article : Anthony Belin, Louisbourg,un passé commun oublié (1717-1758)

Mot-Clé : , , ,