Le forum du 31 janvier 2015

C’est maintenant bien acquis… Le forum n’est pas « que » la conférence. Ce 31 janvier, une exposition de reproductions de cartes postales anciennes permettait de redécouvrir quelques bâtiments à l’architecture remarquable. Un diaporama faisait revivre l’exposition de novembre 2014 à l’espace Clemenceau. Et Virginie Tostain, animatrice de l’architecture et du patrimoine pour le Pays d’art et d’histoire du Châtelleraudais, apportait un éclairage nouveau sur « la maison Colombet ».

DSC01177

A propos de la conférence

 DSC01182

En ce samedi, salle Camille Pagé, Alexandre Paléologue, jeune docteur en Histoire de l’Art, a mis toute une salle sous le charme de « l’Art Nouveau », courte période qui va de la fin du 19e siècle, vers 1885, jusqu’en 1910 environ. Un renouveau que quelques architectes à Paris ou à Bruxelles vont lancer en réaction au classicisme ambiant. C’est une véritable mode qui envahit rapidement tous les pays d’Europe et arrive bientôt aux Etats Unis. On sort du cadre académique avec ce nouveau style qui entre partout : dans les constructions, les intérieurs et les objets de décoration.

Il s’inspire de la nature sous l’influence du japonisme et les pierres des façades s’ornent d’entrelacs de fleurs ou de feuilles  harmonieusement sculptés dans la pierre autour des fenêtres et des portes : iris, pavots, arums ou chardons…sujets empruntés à la nature et que l’on retrouve sur les fers forgés des grilles ou sur des céramiques colorées.

La distribution intérieure des habitations est différente : plus de couloir, mais plusieurs entrées donnant directement dans les pièces. Les cheminées, les meubles de formes élégamment courbes se parent eux aussi des symboles de la nature.

Avec d’autres chercheurs, Alexandre Paléologue a recensé ces maisons dans la région Poitou-Charentes. Le résultat de leurs recherches a d’ailleurs fait l’objet d’un livre fort bien documenté, également présenté dans le cadre du forum. Un diaporama nous permet de découvrir ou de redécouvrir huit habitations réparties dans Châtellerault présentant les caractéristiques du « modern style »

CCHA

La plus richement dotée de ces maisons est située rue du Tabary. Elle a été conçue par Eugène Colombet, architecte châtelleraudais. D’autres demeures du même style se trouvent encore rue Augustin Neveu, boulevard Victor Hugo ou rue des Scieurs. On peut en voir aussi boulevard d’Estrées, rue de la Chevretterie, rue Jeanne d’Arc et place Dupleix.

Toutes ces photos présentées et les descriptions qui en sont faites par le conférencier donnent envie au public de se promener en ville à la découverte de ces demeures originales. Une sortie guidée, proposée par Virginie Tostain, suscite le plus grand enthousiasme auprès des personnes présentes, ravies d’avoir pu enrichir pendant quelques heures leurs connaissances dans le domaine de l’art.

Jacqueline Gagnaire