Sortie historique à Paris organisée par le CCHA le 11 avril 2013

 

Les Archives nationales

L’hôtel de Clisson

Sabine Meuleau nous conte l’histoire de cet édifice depuis le Moyen Age. D’abord hôtel de Clisson, il passe aux Guise. Le portail, situé 58 rue des Archives, est le seul vestige de l’hôtel du connétable de France, ancien compagnon de Duguesclin (années 1371-1380). Les Guise demeurent 135 ans dans le vieil hôtel de Clisson, jusqu’en 1688. Primatice, architecte italien, y réalise alors de nombreux travaux.

En 1700 ce bâtiment est vendu à François de Rohan, prince de Soubise, qui fait appel à l’architecte Delamair pour construire, sur la partie sud du terrain, une majestueuse cour d’honneur en fer à cheval aux dimensions exceptionnelles ; la façade principale ouvre alors sur la rue des Francs-Bourgeois. La cour est entourée d’un péristyle de 56 colonnes couplées que l’on retrouve accouplées sur le rez-de-chaussée de la façade de l’hôtel. Pour le cardinal de Rohan, Delamair érige une autre construction, contiguë à la première. Les Rohan possèdent un quadrilatère délimité par la rue des Archives, celle des Francs-Bourgeois, la rue Vieille du Temple et la rue des Quatre fils Aymon.

Boffrand, jeune architecte, se voit confier la réfection des appartements de l’hôtel Soubise lors du remariage du prince. On lui doit le pavillon ovale orné, sur deux niveaux, de superbes lambris de style rocaille.

L’appartement du prince est situé au rez-de-chaussée ; celui de la princesse, au premierétage, est orné de davantage de dorures. La rotonde, ou pavillon ovale, est une pure merveille. Des salles, servant autrefois d’appartements, présentent quelques mobiliers d’archives.

La suite : Voyage à Paris, 11 avril 2013-2 (1)