C.C.H.A

Centre Châtelleraudais d'Histoire et d'Archives

Association fondée en 1999, le C. C. H. A. a pour but de découvrir, protéger, exploiter et mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du pays châtelleraudais par les recherches en archives et de témoignages.

La Poste de Châtellerault. Histoire et architecture, Céline Martel

La mise en œuvre d’une véritable architecture postale intervient, en France, à partir des années 1880. S’engage alors une série de mutations au sein des édifices postaux qui deviennent le reflet d’une politique, d’une administration, d’impératifs sociaux, de progrès techniques, etc.

Au plan politique et administratif…

Les services des Postes et des Télégraphes fusionnent en 1879 pour créer un ministère dissout puis rattaché au ministère du Commerce et de l’Industrie en 1887. S’en suivra une longue série de transferts ministériels. Si l’État acquiert les réseaux de la Société des Téléphones en 1889, ce n’est qu’en 1929 qu’est créé le ministère des Postes, Télégraphes et Téléphones. La Poste fait également siennes de nouvelles missions dans le domaine bancaire avec l’ouverture de la Caisse Nationale d’Épargne, en 1882, suivie, en 1917, par la création des Chèques Postaux.
L’appartenance au territoire national et au service public se manifeste en façade et  dans la salle des guichets par l’introduction, dans le décor, de symboles républicains (« République Française » ou « RF », coq gaulois, faisceaux de licteurs, etc.) associés à ceux des Postes, Télégraphes et Téléphones (inscriptions, monogramme « P.T.T. », tête et attributs de Mercure, fils du télégraphe, godets téléphoniques, etc.).

 

La suite de l’article : Céline Martel, La Poste de Châtellerault. Histoire et architecture