Depuis plusieurs années, le CCHA effectue un travail de recherche patrimoniale pour le service de tourisme. En 2019, il nous a été proposé de nous intéresser aux fils et aux textiles du Pays châtelleraudais.

Ce qui a été fait

  • Réunions avec Véronique Boirel, responsable du service Tourisme et son assistante, Gaëlle Rioult
  • Sortie à l’ancienne usine d’Ouzilly
  • Rencontres : Laëtitia Briand, du Pays d’Art et d’Histoire, restauratrice agréée par le ministère de la Culture qui nous a parlé de la conservation préventive.

  • Recensements des métiers du textile

Les recensements de population : toutes les communes de Grand Châtellerault ont été recensées pour des métiers du textile (particulièrement les tisserands, les lingères, les couturières, pour les années 1836, 1861, 1891, 1911, 1936)

  • Création d’un « drive » en décembre avec les catégories suivantes :

Catégories
Production de la matière première : culture des plantes textiles, élevage des moutons, des vers à soie (chanvre, lin, coton, soie)
Transformation de la matière première : teinture, filage, tissage…
Confection : fabrication de vêtements, linge de maison, coiffes (domicile, atelier, usine) Et ornementation : broderies, dentelles
Commercialisation : colportage, marché, foire, boutique, magasin
Entretien du linge : lingère, laveuse, repasseuse
Toutes activités : ensemble des étapes de productions*

Ce que nous faisons

  • Nous continuons à déposer tout ce que nous trouvons ayant rapport avec ce thème. À ce jour, il y a environ 200 dépôts.
  • Nous réfléchissons à la réalisation d’un hors-série et à la présentation d’un forum (expo et conférence), le samedi 30 janvier 2021.

Claudine Pauly 17 mars 2020